– Comment ça, #11 ?
– Bah disons qu’il y a un Untitled #10 qui existe. Mais il était tellement sombre que j’ai décidé qu’il ne sera jamais publié.
– Ah ok. Ça fait aussi référence aux gens qui pensent que Radiohead vont sauter le dixième album et passer directement au onzième ?
– … Si tu veux.


Du coup c’est le premier post publié cette année sur ce blog. Et y’a eu un changement majeur.

Le DESIGN.

Yep. Je suis passée de Ghost à Jekyll. Et vu que j’ai la giga flemme de faire un truc stylé, je suis restée sur la config de base, en modifiant un peu pour avoir plusieurs pages et non tous les posts sur une page unique. Y’a des photos qui ne s’affichent plus, mais je verrai ça plus tard.

Et pourquoi ce changement ? Disons qu’avant c’était @TheKinrar qui hébergeait mrtino.eu sur son serveur. Et vu qu’il devait faire des opérations sur son serveur, j’ai dû tout rapatrier chez moi. Donc trouver un serveur en urgence et tout, bref. L’important est que ça fonctionne.



– T’a pas parlé ici depuis novembre 2017, tu nous aimes pas c’est ça ? ; ___ ;
– C’est pas ça. C’est juste que j’ai plus grand chose à dire, parce que je ne regarde plus les infos, et que ma vie est assez remplie en ce moment. Ou alors que ce je voudrais dire est beaucoup trop sombre pour être affiché publiquement.
– Tu regardes plus les infos ???? Mais comment fais-tu pour rester informée ???
– Eh bah je regarde ce qui passe dans ma timeline Twitter. C’est pas forcément mieux que regarder le 19.45 sur M6, mais c’est déjà moins angoissant. Certes, je me sens beaucoup moins au courant de ce qu’il se passe, mais si j’étais au courant de tout, j’en aurai encore plus marre d’être en vie que maintenant.



J’ai même pas écrit d’article comme 2016 ou 2015 pour parler de 2017. Enfin bref j’ai fait une vidéo en décembre pour faire une rétrospective sur 2017.



Bon en fait cet Untitled #11 a quelques bouts du #10. Quand je le relis, il semble avoir été écrit début ou mi-février, au début de la mobilisation à Rennes 2. Dedans, j’étais vraiment désespérée face au fait que le mouvement allait servir à rien. Mais là maintenant il semble que ça va dans le bon sens.

Ouais, on a beaucoup d’universités qui se mobilisent (en occupant, en manifestant…), les cheminots vont se mettre en grève dès le 3 avril, les salarié·e·s de Carrefour ont fait grève apparemment, les postiers à Rennes sont en grève depuis plus de 60 jours… Pendant qu’à l’Élysée, on se rappelle mai 68, nous recommençons.



If you’d been a dog
They would have drown you at birth



– Tu parles tout le temps de militantisme Leia on trouve ça chiant.

Ouais bon en même temps pour une fois j’ai l’impression de servir à quelque chose. Et c’est même pas dans l’informatique, le milieu dans lequel j’ai baigné pendant une dizaine d’années. J’ai pas l’impression de passer pour une nerd quoi.
Je veux dire, les gens (les militant·e·s et les élu·e·s étudiant·e·s) savent qui je suis maintenant, je suis plus une étudiante random à Rennes 2. C’est même pas pour la gloire ou autre chose. C’est juste– j’avais besoin de me sentir à ma place quelque part.
Du coup je m’investis à fond dedans, avant que ce soit fini (ou que quelque chose me fasse arrêter de force avant).



You used to be alright
What happened?

En février, le militantisme m’a épuisé. En mars, je le suis encore plus. Il paraît que je shitpost IRL désormais. Quand j’écris à des gens et que je repasse 5 minutes après, je me rends compte que ce que j’ai dit n’avait aucun sens.
Le regard vide est constant, j’ai beaucoup de mal à capter ce qu’on me dit. Je dis que je plane, mais on peut aussi dire que je dépersonnalise par moments.


En vrai quand je regarde les autres camarades, je me rends compte que j’ai pas beaucoup de culture. Ou alors que l’épuisement fait que j’ai oublié ce que je savais.
En fait, les autres ont lu des livres, ont regardé des documentaires, bref, ils et elles sont cultivé·e·s. Pendant ce temps, je glane quelques textes par-ci par-là, mais pas grand chose quoi. C’est surtout sur mon vécu et mes convictions que je base mon argumentaire.
Ça pourrait être cool que je lise des textes, mais j’ai pas la capacité de concentration nécessaire pour ce faire.



Don’t get any big ideas
They’re not gonna happen


Les gifs et les tweets qui te disent que tu as un câlin virtuel/d’urgence/whatever m’insupportent au plus haut point. C’est le degré zéro de l’utilité.



Untitled #10 se finissait sur Motion Picture Soundtrack de Radiohead. Vu que je sais pas comment finir cet Untitled, je le repasse. C’est une version combinant une démo de 1997 et la version studio de 2000, une merveille. Ça correspond à ce qui se passe dans ma tête quand vraiment tout fout le camp.

Bonne année, bonnes luttes.